Activités ACCA

Activités ACCA

Certes la chasse est fermée, mais les chasseurs n'en restent pas moins actifs.

Fin mars, fermeture de la chasse, mais déjà la prochaine saison se prépare. Petite révision, dépoussiérage et notre bon vieux tracteur est prêt. Tout commence par le travail des sols pour les semis de cultures à gibiers, de préférence du sarrasin, ils en raffolent (environ 1,5 ha). Ensuite vient l'agrainage,  la bête noire n'a jamais aussi bien porté son nom " LE SANGLIER ". Les 3 tonnes de maïs mis à notre disposition par la fédération ne suffiront pas et cette année les dégâts aux cultures sont considérables. Tout est mis en œuvre pour combattre ce fléau. Tout a été tenté : agrainage dissuasif pour les éloigner, clôture électrique et même la garde des champs en soirée par les chasseurs. Rien n'y fait. 

Juste pour info : qui indemnise les agriculteurs ? vous avez deviné ? les chasseurs et les ACCA bien sûr. Estimation saison 2015-2016 plus de 500 000 euros malgré les 5 850 battues organisées et 9 284 animaux prélevés sur le département. Sur notre ACCA, chiffre record avec 71 animaux. Taxes et permis ne cessent d'augmenter. Nous ne parlons pas là des dégâts occasionnés aux jeunes plantations de pins par les cerfs et chevreuils dont la population est également en constante augmentation. 

Après ces quelques précisions revenons à notre bon vieux tracteur, il poursuivra sa saison  par le gyrobroyage d'environ 15 ha de chemins forestiers pour le plaisir de tous. En septembre il regagnera le calme de son hangar dans l'attente de reprendre du service.