Voyage en Comminges et Luchon des Lous Sacules

Voyage en Comminges et Luchon des Lous Sacules

Les Lous Sacules nous font vivre leur dernière sortie...

Le jeudi 26 mai, notre sortie nous amène tout d’abord à Saint-Bertrand-de-Comminges.

La cathédrale et son parvis

Le départ très matinal (6h15) nous oblige à prendre un petit déjeuner à mi-chemin, sur l’aire des Pyrénées avec ses coureurs cyclistes qui rendent hommage au Tour de France. Malgré la réservation faite par notre organisatrice, Anne-Marie SELIE, nous n’étions pas attendus ! Tout a fini par s’arranger malgré tout ; chacun a eu droit à sa boisson et sa viennoiserie.
Direction Saint Bertrand ou nous arrivons à l’heure et nous sommes accueillis sur le parvis de la cathédrale Sainte-Marie par notre guide.

0-en attendant le guide

Elle nous entraîne vers le cloître qui a une galerie ouverte vers l’extérieur, ce qui est rare. Au centre de la 1ère galerie, célèbre pilier avec les 4 évangélistes.
En entrant dans la cathédrale, on est frappé par la hauteur de la voute et le chœur des chanoines. Splendides stalles en chêne que l’on doit à l’évêque Jean de Mauléon et inaugurées en 1535.

Les stalles à St Bertrand

Les 66 stalles sont réparties sur deux étages.
On admire aussi l’orgue monumental près de l’entrée. Les explications de notre guide sont très intéressantes. Elle est très compétente.

L'orgue de St Bertrand

Ginette et René DUPY se reposent sur les marches.

5-les Dupy se reposent

A midi, nous déjeunons « Chez Simone ». Au menu : Potage aux perles, Poule au pot (la spécialité de la maison) , Fromage ariégeois et gâteau aux pommes.

6-repas chez Simone

     

7-repas chez Simone2

                    

Départ ensuite vers Luchon où nous sommes attendus à 14 h 15 pour la visite des Thermes.

8-en se dirigeant vers les thermes

 

9-attente aux thermes

Le guide (si on peut l’appeler ainsi tellement il était inexistant) nous conduit au radio-vaporarium, unique en Europe. Température supérieure à 42° avec 95% d’humidité. Suffocant avec notre tenue inadaptée !!! On passe ensuite de salles en piscine, de piscine en application de boue puis dans le pavillon ORL.
Le « guide » ne parle pas fort et il est impossible de suivre ses explications qui s’adressent à un très petit comité et non pas à la cinquantaine que nous sommes. Dommage !!
Avant de sortir, on admire un superbe vitrail.

10-vitrail dans les thermes

C’est le Baron d’Etigny qui a redonné à Luchon son lustre de l’époque gallo-romaine (les bains d’Ilixo). Les eaux de Luchon sont riches en Barégine (colonies d’algues et bactéries qui vivent uniquement en eaux sulfureuses). La station est fréquentée par de très nombreux curistes.
Il est temps ensuite de prendre le chemin du retour en passant par le col de Peyresourde où, dans la montée, la traversée de Saint-Aventin a été très difficile avec les travaux qui s’ajoutaient à la circulation en face. Notre chauffeur, Claude DESTRUHAUT, a manœuvré avec douceur et précision pour nous sortir de ce village.
En bas de Peyresourde, le lac de Loudenvielle, puis Bordères et Arreau en longeant la neste de Louron. Nous reprenons l’autoroute.

A 70 km de Mont-de-Marsan, nous nous arrêtons à 18 h 30 sur l’aire du Bois vert et or pour une collation bien méritée.

Place au goûter !
13-gouter avant MDM3

           

11-gouter avant MDM1

Enfin, la traditionnelle photo du groupe devant le bus.

groupe

Très belle journée où nous avons eu des températures très variables : frais dans le Comminges, 28° à Luchon pour retomber à 18° ou 19° de l’autre côté du col.
Nous sommes arrivés à Arengosse à 20 h précises, bien contents de notre journée.