Les défenestrations accidentelles d'enfants

Les défenestrations accidentelles d'enfants

L'INPES lance une campagne de prévention 2017 contre les défenestrations accidentelles d'enfants.

Le ministère chargé de la Santé et l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES) renouvellent la campagne de prévention contre les défenestrations accidentelles.

Chaque année, plusieurs centaines d'enfants chutent accidentellement d'une fenêtre ou d'un  balcon. Selon l'enquête 2013 de l'Institut de veille sanitaire (Invs) publiée en mars 2014 :

* il s'agissait surtout d'enfants de moins de 6 ans (62%), majoritairement des garçons (70%)

* dans 49% des cas, lors de ces accidents, l'ouverture disposait d'une protection

* et dans 50%, un meuble se trouvait sous l'ouvrant

* dans 82% des chutes un adulte était présent dans le logement

Ces accidents ont principalement lieu en printemps et en été, notamment pendant les heures de préparation des repas.

Defenestrations-accidentelles-limiter-les-risques-au-quotidien