Lous Sacules : retour sur la sortie dans le Gers !

Lous Sacules : retour sur la sortie dans le Gers !

Les Lous Sacules nous racontent leur sortie du 23 Février dernier...

Sortie Récompense 2017

Comme chaque année, Lous Sacules organise une sortie dans la région pour récompenser ceux, qui tout au long de l’année, installent les tables et chaises pour tous les lotos du GMA à la salle polyvalente et ceux qui dirigent l’association.

Cette année le jeudi 23 février, direction le Gers : Nogaro, Eauze et Le Houga.

A Nogaro, nous avons pris un copieux petit déjeuner et puis, nous avons rejoint Eauze pour la visite du Musée archéologique et son trésor.

Au rez de chaussée, une exposition sur l’évolution des outils préhistoriques et beaucoup plus anciens puisqu’ils sont datés de -600 000 ans à –2 000 ans.

6
7
8
9

 

5
12

Ensuite, nous sommes descendus dans la « salle des coffres » où est exposé le Trésor d’Eau­ze. Exceptionnel !!!

1

 

2

On savait que Eauze était un site gallo-romain connu : ELUSA, qui a donné d’ailleurs le nom des habitants d’Eauze aujourd’hui : les Elusates.

C’est en 1985 que tout s’accélère : avant de procéder à l’agrandissement d’un bâtiment, des recherches archéologiques sont effectuées et, totalement par hasard, on découvre une cavité contenant un amas de pièces à environ 25 cm de profondeur.

Ce Trésor est composé de plus de 28 000 pièces en argent, bronze et or et aussi une cinquan­taine d’objets précieux. Jamais en France, pareille découverte n’avait été faite, surtout en quantité : il y en a pour 125 kg !!!

3
4

Une prise de vue aérienne montre l’étendue de la cité gallo-romaine avec ses rues bien des­sinées à angle droit...

Il reste pour les archéologues un travail immense et sûrement des tas de choses à découvrir. Dans un premier temps, le trésor a été récupéré par le musée national archéologique de Saint-Germain-en-Laye ( où se trouve aussi la dame à la capuche de Brassempouy ). Le « découvreur » a été indemnisé pour que le trésor reste « entier ».

Ce n’est qu’en 1995, à l’emplacement d’une ancienne banque ( avec salle des coffres ), qu’ a été inauguré le musée. Seulement quelques 3 000 pièces sont exposées et quelques bijoux.

Le 7 juillet 2017, le parlement a voté une loi qui stipule que le patrimoine archéologique appartient désormais entièrement à l’Etat... Il y a 32 ans, le découvreur avait touché le pac­tole...ce n’est plus possible aujourd’hui !!

Pour terminer la visite, au premier étage, étaient exposés : poteries, chapiteaux de colon­nes, mosaïques découvertes sur place. Quelques tableaux expliquaient la vie de tous les jours, à l’époque.

Une visite très enrichissante !

Le repas avait lieu à la ferme aux cerfs. Au menu : Garbure, civet de marcassin, puis côte de sanglier et pavé de cerf, et pour terminer une croustade.

14
15
16
17

L’après-midi, visite du parc avec de nombreux animaux : des jeunes daims, des biches en très grand nombre, quelques beaux cerfs, et pour finir, de nombreux sangliers.

18
19
22
23

Une riche journée avec un ciel clément.