Véhicules : les vitres surteintées sont interdites

Véhicules : les vitres surteintées sont interdites

Depuis le 1er Janvier 2017, le surteintage des vitres à l'avant est interdit (vitres latérales et pare-brise) sur les véhicules.

Si le taux de transparence des vitres à l'avant est inférieur à 70%, les contrevenants s'exposent à une contravention de 4ème classe et une amende de 135€, assortie d'un retrait de trois points sur le permis de conduire.

Des dérogations pourront être accordées pour le transport de personnes souffrant de certaines maladies de la peau et/ou des yeux, occasionnés par les rayons ultra-violets. Ces affections doivent être attestées par un certificat médical délivrée par un médecin agrée.

Par ailleurs, les véhicules blindés destinés à la protection des personnes et/ou des marchandises peuvent également bénéficier d'une dérogation.